Aménagement d’une fin de mission (Article L1251-30 à L1251-32) :

Le terme d’une mission peut être avancé ou reporté à raison d’un jour pour 5 jours de travail, avec deux limites :

  • -> Quel que soit le nombre de jours de travail, le terme ne pourra être avancé de plus de 10 jours.
  • -> La durée totale du contrat ne pourra dépasser les durées maximales prévues dans les motifs de recours à l’intérim donnés par l’entreprise. Pour les missions inférieures à 10 jours, le terme peut être avancé ou reporté de deux jours.

Dans le cas de remplacement d’un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu, celui-ci peut prendre effet avant l’absence du salarié. En outre le terme de la mission peut être reporté jusqu’au surlendemain du jour où le salarié de l’entreprise utilisatrice reprend son emploi.

Retour aux actus