Assistant commercial

LE METIER

L’assistant commercial assiste le directeur commercial ou le responsable ADV en assurant la relation avec les clients et en prenant en charge tout le suivi des commandes.

Dans les grandes entreprises et les PME, l’assistant commercial sert parfois à délester les commerciaux d’un certain nombre de tâches administratives.

LES MISSIONS

L’assistant commercial doit :
-> effectuer le suivi des commandes (devis, livraisons, facturation, relance)
-> assurer la relation clients en l’absence des commerciaux
-> accueillir la clientèle et gérer les commandes
-> gérer les réclamations clients
-> mettre à jour les bases de données clients
-> identifier les cibles
-> participer aux opérations commerciales (mailing, téléaction)
-> établir les rapports d’activité des commerciaux
-> réaliser des tableaux de bord des résultats
-> organiser des réunions avec la direction commerciale
-> collecter des documents et rédiger des propositions commerciales
-> rédiger des courriers divers, des notes de service
-> identifier et suivre les appels d’offres.

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

L’assistant commercial doit être réactif et organisé. Il doit bien sûr faire preuve d’un excellent relationnel et d’une certaine résistance au stress. La maîtrise de l’anglais est indispensable dans un environnement international.

Enfin, l’assistant commercial doit maîtriser une suite bureautique, notamment Excel et Word, ainsi qu’un sytème ERP (SAP, Intentia, Oracle…), tout en ayant une bonne orthographe et en sachant prendre des notes rapidement.

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier d’assistant commercial :
-> le BTS Commerce International (BAC+2)
-> le BTS Management des Unités Commerciales (BAC+2)
-> le BTS Assistant de Gestion PME-PMI (BAC+2)
-> le BTS Assistant de Manager (BAC+2)
-> le DUT Gestion Administrative et Commerciale (BAC+2)
-> le DUT Techniques de Commercialisation (BAC+2).

LE SALAIRE ANNUEL

Pour un débutant, le salaire se situe entre 22 000 et 24 000 €.
Pour un intermédiaire, il est plutôt entre 24 000 et 26 000 €.
Pour un confirmé, il peut aller de 26 000 à 32 000 €.

Retour aux actus