Assistant import export

LE METIER

L’assistant import-export effectue toutes les opérations administratives liées à l’enregistrement d’une commande ou d’une livraison de marchandises importées ou exportées. Il peut travailler au sein du service import-export d’une entreprise ou chez un transporteur à l’international.

LES MISSIONS

L’assistant import-export doit :
-> suivre et optimiser les stocks
-> passer les commandes auprès des clients et des fournisseurs
-> gérer les litiges
-> constituer les dossiers des marchandises
-> élaborer les documents douaniers et ceux relatifs au transit des marchandises
-> tenir compte de la réglementation en veillant au respect des Incoterms
-> demander l’ouverture de crédits documentaires
-> s’adapter aux éventuelles contraintes (transport, marchandises…)
-> rester en contact avec les clients et les partenaires extérieurs (transporteurs, compagnies d’assurance, douanes, correspondants étrangers…).

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

L’assistant import-export doit être fiable, rigoureux, organisé et réactif. Il doit connaître les normes obligatoires applicables relatives au produit, les procédures spécifiques à son entreprise, les incoterms (termes commerciaux internationaux) et les règles douanières.

L’anglais commercial est un plus. Il peut parfois être obligatoire. Enfin, l’assistant import-export doit maîtriser une suite bureautique (Excel, Word…) et un logiciel de gestion commerciale (AS 400, SAP, Ciel, Sage Gestion Commerciale, Navision…).

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier d’assistant import-export :
-> le BTS Commerce International (BAC+2)
-> le BTS Assistant de Manager option Relations Commerciales Internationales (BAC+2)
-> le DUT Gestion Logistique et Transport (BAC+2)
-> le DUT Gestion Administrative et Commerciale (BAC+2)
-> le DUT Techniques de Commercialisation (BAC+2).

LE SALAIRE ANNUEL

Pour un débutant, le salaire se situe entre 22 000 et 24 000 €.
Pour un intermédiaire, il est plutôt entre 24 000 et 26 000 €.
Pour un confirmé, il peut aller de 26 000 à 32 000 €.

 

Retour aux actus