Chef comptable

LE METIER

Le chef comptable anime l’équipe comptable. Il coordonne donc l’application des procédures, des démarches et des techniques auprès de son unité, tout en assurant l’interface avec les experts-comptables, les commissaires aux comptes et en s’occupant de la gestion de la trésorerie.

LES MISSIONS

Le chef comptable doit :
-> encadrer et animer une équipe comptable
-> superviser et contrôler la comptabilité générale, clients et fournisseurs
-> superviser et contrôler la paie
-> contrôler les rapprochements bancaires et le recouvrement des créances clients
-> assurer le suivi de la trésorerie et des provisions (fiscales, sociales…)
-> établir les déclarations sociales
-> vérifier la comptabilité analytique
-> participer à l’établissement du reporting et retraitements comptables
-> établir le bilan et les clôtures mensuelles ou trimestrielles
-> établir la liasse et les déclarations fiscales
-> assurer les relations avec les instances financières extérieures (banques…).

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Le chef comptable doit être rigoureux, autonome, disponible, pédagogue et motivé. Il doit avoir un excellent relationnel et faire preuve de confidentialité et de souplesse.

Il doit bien sûr maîtriser les logiciels de comptabilité (EBP, Sage, Ciel, Cegid…), une suite bureautique, notamment Excel et Word, et savoir s’exprimer en anglais (dans un environnement international).

Enfin, le chef comptable doit avoir des connaissances en droit social, en droit des sociétés, en économie, en finance, en fiscalité, en comptabilité anglo-saxonne. Il doit connaître un système ERP (SAP, Intentia, Oracle…)ainsi que les normes IFRS et US GAAP.

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier de chef comptable :
-> le BTS Comptabilité Gestion (BAC+2)
-> le DCG (qui remplace aujourd’hui le DPECF et le DECF – BAC+3)
-> les Licences de Gestion (BAC+3)
-> la Licence et/ou le Master CCA (BAC+3, BAC+5)
-> la MSG (BAC+4)
-> le DSCG (qui remplace aujourd’hui le DESCF – BAC+5)
-> les ESC.

LE SALAIRE ANNUEL

Il peut aller de :
-> 50 000 à 60 000 € pour une entreprise dont le CA est inférieur à 150 M€ ou dont l’effectif est inférieur à 1000 personnes.
-> 52 000 à 70 000 € pour une entreprise dont le CA est inférieur à 750 M€ ou dont l’effectif est inférieur à 5000 personnes.
-> 60 000 à 80 000 € pour une entreprise dont le CA est supérieur à 750 M€ ou dont l’effectif est supérieur à 5000 personnes.

 

Retour aux actus