Comptable fournisseurs

LE METIER

Le comptable fournisseurs gère toutes les opérations comptables qui concernent les fournisseurs. Rattaché au chef comptable ou au responsable de la comptabilité auxiliaire, il exerce donc un métier très spécialisé.

LES MISSIONS

Le comptable fournisseurs doit :
-> rapprocher les factures dans le logiciel de gestion, avec ou sans bons de commande
-> contacter le service approvisionnements en cas d’anomalie
-> assurer le lettrage des comptes fournisseurs et des comptes d’attente
-> établir la liste des fournisseurs débiteurs
-> circulariser les comptes fournisseurs à la demande des commissaires aux comptes
-> gérer les relances fournisseurs
-> saisir les imputations analytiques
-> contrôler les notes de frais et valider leur intégration
-> assurer la mise en paiement des notes de frais et factures
-> éditer la liste provisoire des paiements puis la valider
-> participer au reporting mensuel et à la passation des provisions (FNP et CCA).

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Le comptable fournisseurs doit être rigoureux, autonome, disponible et dynamique. Il doit avoir un bon relationnel, un sens des initiatives, faire preuve de confidentialité et de souplesse.

Il doit bien sûr maîtriser les logiciels de comptabilité (EBP, Sage, Ciel, Cegid…), une suite bureautique, notamment Excel et Word et savoir s’exprimer en anglais (dans un environnement international).

Enfin, le comptable fournisseurs doit avoir des connaissances en droit des sociétés, en finance, en comptabilité analytique et anglo-saxonne. Il doit maîtriser un système ERP (SAP, Intentia, Oracle…) ainsi que les normes IFRS et US GAAP.

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier de comptable fournisseurs :
-> le BTS Comptabilité Gestion (BAC+2)
-> le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations option Finance-Comptabilité (BAC+2)
-> le DCG (qui remplace aujourd’hui le DPECF et le DECF – BAC+3)

LE SALAIRE ANNUEL

Pour une expérience de moins de 3 ans, le salaire se situe entre 20 000 et 22 000 €.
Pour une expérience de 3 à 5 ans, il est plutôt entre 22 000 et 24 000 €.
Pour une expérience de plus de 10 ans, il peut aller de 24 000 à 30 000 €.

 

Retour aux actus