Comptable unique

LE METIER

Le comptable unique est le garant de toute la comptabilité, la gestion et la finance de son entreprise. Rattaché au directeur général, il travaille le plus souvent dans une petite structure. Il doit donc conseiller et briefer les acteurs de l’entreprise, pour une meilleure gestion.

LES MISSIONS

Le comptable unique doit :
-> vérifier les comptes
-> préparer les écritures du bilan (amortissements, provisions, régularisation…)
-> établir la liasse et les déclarations fiscales
-> gérer les FNP et CCA
-> traiter les factures et relancer les clients
-> analyser les comptes et l’état des échéances
-> contrôler les factures fournisseurs
-> s’occuper du lettrage des comptes
-> gérer la trésorerie
-> établir les bulletins de paie
-> s’occuper des déclarations sociales
-> établir des procédures de contrôle et des prévisions budgétaires.

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Le comptable unique doit être rigoureux, autonome, disponible et dynamique. Il doit avoir un bon relationnel, un sens des initiatives, faire preuve de confidentialité et de souplesse.

Il doit bien sûr maîtriser les logiciels de comptabilité (EBP, Sage, Ciel, Cegid…) et une suite bureautique, notamment Excel et Word.

Enfin, le comptable unique doit avoir des connaissances en droit des sociétés, en droit social, en finance, en économie, en fiscalité, en comptabilité analytique. C’est un plus s’il maîtrise un système ERP (SAP, Intentia, Oracle…) ainsi que les normes IFRS.

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier de comptable unique :
-> le BTS Comptabilité Gestion (BAC+2)
-> le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations option Finance-Comptabilité (BAC+2)
-> le DCG (qui remplace aujourd’hui le DPECF et le DECF – BAC+3)
-> la Licence et/ou le Master CCA (BAC+5)

LE SALAIRE ANNUEL

Pour une expérience de moins de 3 ans, le salaire se situe entre 26 000 et 30 000 €.
Pour une expérience de 3 à 5 ans, il est plutôt entre 28 000 et 32 000 €.
Pour une expérience de plus de 10 ans, il peut aller de 30 000 à 40 000 €.

 

Retour aux actus