Contrôleur de gestion

LE METIER

Le contrôleur de gestion est le spécialiste de la planification et de la gestion en entreprise. Sa mission : élaborer les prévisions budgétaires et mettre en place des procédures de contrôle.

Pour cela, il définit d’abord les objectifs de la structure puis élabore les budgets, en veillant à ce que les deux coïncident.

Le contrôleur de gestion peut exercer dans une petite entreprise, où il est souvent amené à gérer la comptabilité. En revanche, dans une grande entreprise, sa fonction est plus spécialisée : le contrôleur industriel est rattaché à une unité de production ; le contrôleur commercial travaille plutôt avec le directeur commercial, notamment sur la prévision des ventes ; le contrôleur budgétaire s’occupe uniquement des prévisions budgétaires ; enfin, le contrôleur social analyse la masse salariale (turnover, absences, salaires…).

LES MISSIONS

Selon sa spécialité, le contrôleur de gestion doit :
-> prévoir des budgets, des objectifs, des moyens d’y parvenir
-> harmoniser les procédures avec les services comptables et financiers
-> contrôler l’application des procédures
-> élaborer des outils d’analyse
-> définir des indicateurs de performance
-> identifier des écarts entre les réalisations et les prévisions
-> analyser les écarts (tableaux de bord, rapports…)
-> optimiser les processus autour d’un ERP (SAP, Intentia, Oracle…)
-> mesurer l’ensemble des coûts sociaux
-> contrôler la masse salariale (temps de travail, salaires, primes, mobilité…)
-> élaborer des budgets des charges et frais du personnel
-> analyser les coûts de production et la rentabilité des investissements.

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Le contrôleur de gestion doit être rigoureux, autonome, disponible et dynamique. Il doit avoir un bon relationnel, un sens des initiatives, faire preuve de confidentialité et de souplesse.

Il doit bien sûr maîtriser les systèmes d’information, une suite bureautique, notamment Excel (TCD, macros…) et la méthode de contrôle ABC/ABM. Savoir s’exprimer en anglais est nécessaire dans un environnement international.

Enfin, le contrôleur de gestion doit avoir des connaissances en droit des sociétés, en droit social, en finance, en économie, en fiscalité et en comptabilité anglo-saxonne. Il doit maîtriser un système ERP (SAP, Intentia, Oracle…), la loi Sarbanes Oxley ainsi que les normes IFRS et US GAAP.

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier de contrôleur de gestion :
-> le BTS Comptabilité Gestion (BAC+2)
-> le DCG (qui remplace aujourd’hui le DPECF et le DECF – BAC+3)
-> la Licence et/ou le Master CCA (BAC+3, BAC+5)
-> la MST (BAC+4)
-> le DSCG (qui remplace aujourd’hui le DESCF – BAC+5)
-> le DEC (BAC+8).

LE SALAIRE ANNUEL

Pour une expérience de moins de 3 ans, le salaire se situe entre 30 000 et 36 000 €.
Pour une expérience de 3 à 5 ans, il est plutôt entre 36 000 et 42 000 €.
Pour une expérience de plus de 10 ans, il peut aller de 42 000 à 65 000 €.

 

Retour aux actus