En intérim, vous êtes aussi un candidat potentiel au CDI

L’intérim est une des portes d’entrée du CDI. Dans un contexte que vous ne pouvez maitriser, vous avez cependant des cartes à jouer en cas d’ouverture de poste.

Plein d’embauches peuvent partir d’une courte mission d’intérim, posons ce principe qui vaut d’ailleurs pour n’importe quel mode de travail: on ne sait pas tout ce qui se passe dans une entreprise et quand l’entreprise nous plait, il faut se donner les chances d’y rester. Que vous soyez en intérim pour quinze jours ou plus longtemps, « ne pensez pas à court terme », conseille Béatrice Louvet, directrice générale du Groupe Transition, « vous dire que nous n’avez pas besoin d’en faire des tonnes parce que vous n’êtes que de passage est une erreur, il est possible de prouver en quinze jours qu’ont sait apporter sa pierre ».

Vous projeter comme s’il s’agissait d’une embauche sert votre réputation de professionnel

Vous intervenez dans les locaux de l’entreprise, vous êtes observé et repérable. « Montrer vos capacités à vous intégrer dans l’équipe, à appréhender l’environnement, à vous intéresser, comme vous le feriez si vous étiez embauché en CDI, vous donne des chances d’être repéré », poursuit-elle. Si cet engagement dans votre mission ne garantit pas d’embauche à terme, son absence réduit vos chances à zéro. De plus, vous investir contribue à votre réputation professionnelle quoi qu’il arrive.

« Laissez une bonne image, n’oubliez pas que les prises de références sont faites également auprès des entreprises clientes des agences d’intérim », souligne Béatrice Louvet.

Retrouvez l’intégralité de l’interview du 13/09/2017, réalisée par la journaliste Sophie GIRARDEAU pour le compte de MONSTER, en cliquant sur le lien suivant

https://www.monster.fr/conseil-carriere/article/en-interim-vous-etes-aussi-un-candidat-potentiel

 

 

 

Retour aux actus