Directeur administratif et financier

LE METIER

Le directeur administratif et financier est le responsable de la fonction administrative et financière de la société ou du groupe dont il a la charge. Travaillant dans une grande entreprise divisée en plusieurs services, il est membre du comité de direction et est amené à intervenir sur des problématiques variées (comptabilité, finance, fiscalité, trésorerie, juridique, contrôle de gestion…).

LES MISSIONS

Le directeur administratif et financier doit :
-> encadrer une équipe
-> superviser l’ensemble des éléments comptables et financiers
-> établir ou vérifier les bilans, les comptes de résultats et le reporting
-> gérer la trésorerie
-> suivre la fiscalité de l’entreprise et produire les comptes consolidés périodiques
-> superviser le contrôle de gestion
-> participer à l’établissement des budgets
-> répondre aux interrogations des commissaires aux comptes
-> être en relation avec les instances financières extérieures (banques, CAC…)

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Le directeur administratif et financier doit être rigoureux, autonome, disponible et dynamique. Il doit avoir un bon relationnel en interne et en externe, faire preuve de confidentialité, de pédagogie et de souplesse.

Il doit bien sûr maîtriser les logiciels de comptabilité (EBP, Sage, Ciel, Cegid…), une suite bureautique, notamment Excel et Word et savoir s’exprimer en anglais (dans un environnement international).

Enfin, le directeur administratif et financier doit avoir des connaissances en droit des sociétés, en droit social, en finance, en économie, en fiscalité et en comptabilité anglo-saxonne. Il doit maîtriser un système ERP (SAP, Intentia, Oracle…), la loi Sarbanes Oxley ainsi que les normes IFRS et US GAAP.

LA FORMATION

Complétés par de l’expérience professionnelle, différents diplômes et formations mènent au métier de directeur administratif et financier :
-> le DCG (qui remplace aujourd’hui le DPECF et le DECF – BAC+3)
-> la Licence et/ou le Master CCA (BAC+3, BAC+5)
-> la MSG (BAC+4)
-> le DSCG (qui remplace aujourd’hui le DESCF – BAC+5)
-> les ESC

LE SALAIRE ANNUEL

Pour un intermédiaire, il peut aller de :
-> 70 000 à 100 000 € pour une entreprise dont le CA est inférieur à 150 M€ ou dont l’effectif est inférieur à 1000 personnes.
-> 76 000 à 114 000 € pour une entreprise dont le CA est inférieur à 750 M€ ou dont l’effectif est inférieur à 5000 personnes.
-> 99 000 à 200 000 € pour une entreprise dont le CA est supérieur à 750 M€ ou dont l’effectif est supérieur à 5000 personnes.

Pour un confirmé, il peut aller de :
-> 80 000 à 120 000 € pour une entreprise dont le CA est inférieur à 150 M€ ou dont l’effectif est inférieur à 1000 personnes.
-> 84 000 à 152 000 € pour une entreprise dont le CA est inférieur à 750 M€ ou dont l’effectif est inférieur à 5000 personnes.
-> 140 000 à 300 000 € pour une entreprise dont le CA est supérieur à 750 M€ ou dont l’effectif est supérieur à 5000 personnes.

Retour aux actus