La discrimination va plus loin que l’on croit

La discrimination est un véritable sujet dans notre société. Chacun doit être conscient qu’il en est l’acteur et qu’il peut agir pour en réduire les injustices.

De nombreuses études montrent qu’elle est avérée dans le monde du travail. On évalue généralement très mal l’ampleur des facettes qu’elle peut prendre.

Le sujet est d’autant plus complexe que les frontieres ne sont pas vraiment claires : certainement chacun d’entre nous a un jour discriminé ou été discriminé!

Pour le monde du travail, nous avons la chance de disposer de textes qui précisent le contour de la discrimination. La loi nous rappelle les différentes formes qu’elle peut prendre et il n’est pas inutile de se rappeler ces règles.

L’article L1132-1 du Code du Travail  :

Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, telle que définie à (dans) l’article/…

Liste de critères de discrimations cités dans l’article L1132-1 comme prohibés :

  • origine
  • sexe
  • moeurs
  • orientation ou identité sexuelle
  • âge
  • situation de famille
  • grossesse
  • caractéristiques génétiques
  • appartenance ou non à une ethnie, nation ou race
  • opinions politiques
  • activités syndicales ou mutualistes
  • convictions religieuses
  • apparence physique
  • nom de famille
  • lieu de résidence
  • état de santé
  • handicap

Coluche avait ironisé : “Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… ».

Pour une embauche, le vrai critère doit bien sûr toujours rester la compétence.

Retour aux actus