L’intérim, un choix de carrière ?

L’intérim n’est plus perçu aujourd’hui comme un pis-aller. Il peut même représenter un véritable choix de carrière pour les fonctions pénuriques.

L’intérim, pour quels profils ?

L’intérim concerne les profils intermédiaires: agents de maîtrise et employés. « Les fonctions pénuriques, gestionnaire paie ou tourneur fraiseur par exemple, sont sûres, en étant repérées par des agences, d’avoir le choix des missions, de travailler tout le temps et d’organiser leur temps comme elles le souhaitent », constate Béatrice Louvet.

Intérimaire, à quelles conditions ?

Les intérimaires ont en commun l’envie de ne pas se scléroser et de découvrir des environnements nouveaux. Le statut demande une grande adaptabilité, de la curiosité intellectuelle, de l’ouverture d’esprit. »L’intérim est fait pour les personnes qui n’ont pas peur que les choses se finissent », souligne Béatrice Louvet. Un fond de confiance en l’avenir est nécessaire, même s’il ne vaccine pas contre le doute, de même qu’une capacité à organiser son budget en tenant compte des périodes d’inter-contrat.

La complicité avec les agence est une autre condition pour que l’intérim soit vécu sereinement sur le long terme. Notre témoin, basée à Marseille, a su créer et entretenir une relation de confiance avec toutes les agences locales qui cherchent des profils paie.

Pour connaitre les avantages et inconvénients de l’intérim, retrouvez l’intégralité de l’interview du 24/07/2017 réalisée par la journaliste Sophie GIRARDEAU pour le compte de MONSTER, en cliquant sur le lien suivant:

https://www.monster.fr/conseil-carriere/article/interim-choix-de-carriere

 

Retour aux actus