Réseaux sociaux professionnels : késako !?

Omniprésents, vous ne pouvez pas les louper. Les réseaux sociaux professionnels ont fait leur nid sur la toile. Petit à petit, ils ont pris de l’importance et joueront sans doute un rôle déterminant dans plusieurs années, notamment pour le recrutement. Mais à vrai dire, de quoi parlent-ils ? A quoi servent ces réseaux sociaux en ligne ? Lesquels sont-ils ? On vous éclaire immédiatement.

Réseaux sociaux professionnels : pour quoi faire ?

Les réseaux sociaux professionnels (qu’on appelle RSP) se multiplient et s’enrichissent constamment de nouveaux profils : Viadeo comptait en avril 2011 environ 4,5 millions de membres en France ; LinkedIn, lui, en recensait plus de 2 millions.

Bien qu’il en existe d’autres, ces deux-là restent les plus connus et les plus utilisés. Leur rôle ? Ils permettent de publier son CV en ligne, de se faire des relations professionnelles, de dénicher le candidat idéal… Leur avantage ? Augmenter les chances de rencontres entre une entreprise et un candidat qui ne se seraient peut-être jamais connus autrement.

L’intérêt des réseaux sociaux professionnels réside aussi dans le fait que l’approche est plus directe : le recruteur dispose souvent d’informations complémentaires et peut facilement interagir avec le candidat qui l’intéresse.

Quels réseaux sociaux, à part LinkedIn et Viadeo ?

Facebook

Facebook est le réseau social le plus connu et le plus utilisé au monde (le nombre d’inscrits devrait avoisiner le milliard d’ici l’été 2012). On pourrait donc le croire indispensable au recrutement Web 2.0.

Pourtant, il est plutôt considéré comme personnel et non pas professionnel. C’est la raison pour laquelle le recrutement et la publication de CV ont encore du mal à s’y développer. Alors si vraiment vous tenez à vous créer un profil professionnel sur Facebook, ne le mélangez pas avec votre profil personnel, créez-en un autre.

Twitter

Twitter permet de publier des messages brefs de 140 caractères maximum, à l’instar d’un « microblog ». Dans le cadre du recrutement et de la recherche d’emploi, Twitter facilite la diffusion d’annonces, rédigées de manière concise et accompagnées d’un lien pour obtenir plus de détails. Le but ? Attirer. Vous pouvez donc voir passer une annonce et y répondre immédiatement. Bien sûr, cela nécessite une présence régulière voire constante, puisque les messages courts qu’on appelle « tweets » défilent très rapidement.

Vous pouvez utiliser Job Tweet (http://jobtweet.de/fr, centré sur l’Europe). Ces deux sites répertorient les offres d’emploi publiées sur Twitter, triées par intitulés de poste. Cela vous permet de sélectionner rapidement les offres qui vous tentent et d’accéder aux annonces complètes grâce aux liens prévus à cet effet. Et pour cela, pas besoin d’être inscrit sur Twitter.

Yupeek

Ce réseau social professionnel français se développe petit à petit. A destination des étudiants et jeunes diplômés, il a l’avantage d’être totalement gratuit et de mettre en relation les écoles/universités, les entreprises et les étudiants.

Et les autres…

Entre BeKnown, BranchOut (qui utilisent tous les deux Facebook dans un but professionnel), Xing, Google+… vous avez le choix. A l’avenir, les réseaux sociaux professionnels seront sans doute de plus en plus spécialisés dans un métier, un secteur d’activité ou un statut social.

Les réseaux sociaux professionnels sont donc très nombreux et peuvent vous permettre de vous faire connaître auprès des recruteurs. N’hésitez pas à vous révéler un peu plus que sur votre CV classique mais attention, sachez toutefois maîtriser votre e-réputation. Selon ce que vous dévoilez, elle pourrait jouer en votre défaveur, ce qui aurait alors l’effet inverse à celui escompté.

Retour aux actus