Travailler dans une grande structure

Vous recherchez un poste : vous savez quelle fonction vous souhaiteriez exercer, dans quel secteur d’activité, dans quelle zone géographique vous aimeriez travailler… il ne vous reste plus qu’à choisir entre une TPE, une PME ou un grand groupe ! Un choix qui n’est pas forcément évident…

Pour s’orienter vers une petite ou une grande entreprise, mieux vaut d’abord connaître sa personnalité et ses aspirations. En effet, la façon de travailler et l’environnement de travail sont différents dans les deux types de structures. Cela doit donc s’accorder avec votre vision des choses et votre conception de l’entreprise !
Travailler dans une grosse structure…

… ça a ses avantages !

Les grandes entreprises présentent un certain nombre d’avantages :

-> vous disposez d’une meilleure sécurité de l’emploi  ;

-> vous avez plus de possibilités de formation  ;

-> la hausse du salaire est plus régulière (tous les ans) ;

-> l’évolution professionnelle et la mobilité interne sont plus faciles ;

-> les moyens humains, techniques et financiers sont plus importants (et vous en bénéficiez d’une façon ou d’une autre) ;

-> vos tâches de travail sont mieux définies ;

-> les avantages sociaux (mutuelle, comité d’entreprise…) et les avantages en nature (tickets restaurant, chèques vacances, voiture de fonction…) ne sont pas négligeables.

  • … ça a aussi ses inconvénients !

Pas d’avantages sans inconvénients. Ce serait trop facile !

-> Les grandes entreprises sont attachées aux jeunes diplômés issus des grandes écoles.

-> Vous êtes moins autonomes.

-> Vous n’avez pas de regard global sur l’utilité de votre travail.

-> Vous gravissez les échelons davantage grâce à votre ancienneté qu’à votre mérite.

 

En conclusion

Désormais, c’est à vous de choisir !

Sachez tout de même qu’une grande entreprise recrute difficilement un ancien salarié de PME (parce qu’elle a des craintes sur sa capacité d’adaptation). De son côté, une PME accueille plus facilement un ancien salarié de grande entreprise, son expérience ayant le rôle d’une «carte de visite» qui lui permet d’être pris au sérieux.

Enfin, attention aux caricatures : certaines PME sont leaders sur leur marché et fonctionnent comme de petits groupes ; inversement, certaines filiales de grands groupes travaillent comme des PME. Un bon compromis, peut-être ?

Retour aux actus