Nos métiers

Architecte infrastructure

Architecte infrastructure

L’Architecte infrastructure garantit la cohérence technique et la pérennité du système d’information lors de ses évolutions tout en veillant à optimiser les ressources, les performances et les coûts

Les missions principales d’un Architecte infrastructure

Z

Veille et conseil aux équipes de conception

  • Conseiller l’urbaniste S.I. sur l’utilisation des outils informatiques et télécoms.
  • Pour toute nouvelle technologie, participer aux études d’impact sur l’architecture existante ou prévisionnelle.
  • Préconiser des choix techniques afin de garantir la cohérence des évolutions.
Z

Participation à la définition des infrastructures techniques

  • Dans le respect des règles d’urbanisme, définir et gérer les standards techniques.
  • Assurer la cohérence de l’ensemble des moyens informatiques et télécoms dans le cadre du schéma directeur.
  • Réaliser et maintenir la cartographie technique du S.I.
  • Définir et faire évoluer le schéma directeur technique.
  • Définir et gérer les standards techniques, définir les briques de base du middleware.
  • Garantir la cohérence de l’architecture technique avec l’architecture applicative du S.I.
  • Identifie les besoins de changements et les composants impliqués : matériels, logiciels, processus, plateforme, en garantissant l’interopérabilité, le dimensionnement, la disponibilité et la sécurité.
  • Évaluer l’impact des solutions informatique en termes de responsabilités écologiques.
Z

Conduite de projets d’infrastructures

  • Analyser les besoins en liaison avec les architectes S.I.
  • Analyser l’impact des solutions applicatives retenues en termes d’infrastructures.
  • Préconiser des solutions techniques permettant de s’engager sur une qualité et une continuité de service.
  • Participation au maquettage de la solution.
  • Définir les procédures d’intégration technique.
  • Assurer le respect des normes et processus définis dans le cadre du schéma directeur technique.
  • Elaborer des procédures de tests permettant d’évaluer la performance, la sécurité, la compatibilité et la fiabilité.
Z

Suivi et amélioration des processus

  • Réaliser l’audit des infrastructures informatiques de l’entreprise.
  • Mesurer l’efficacité des processus informatiques en termes d’infrastructures.
  • Rédiger des recommandations pour l’évolution des solutions informatiques.
Z

Pilotage de l’organisation

  • Préconiser de nouveaux usages à même d’apporter un avantage concurrentiel aux métiers dans la relation client ou la gestion de la chaîne logistique.
  • Communiquer auprès de la Direction générale et des utilisateurs sur les changements technologiques apportés aux SI métiers.
  • Intégrer les normes juridiques, écologiques dans la gestion des projets informatiques.
  • Evaluer le retour sur investissement des projets menés et en rendre compte à la direction générale.

Qualités et compétences requises d’un Architecte infrastructure

Z

Compétences techniques

  • Bonne connaissance du système d’information global et de l’architecture du SI et des applications.
  • Excellente maîtrise des systèmes d’exploitation (notamment Windows, UNIX/LINUX), des réseaux et télécoms, des bases de données, stockage (NAS/SAN/DAS).
  • Connaissance des technologies et outils de virtualisation (VMware, XEN, RHEV…).
  • Compréhension de l’environnement (clients, secteur d’activité, données sensibles…) et du fonctionnement de l’entreprise.
  • Maîtrise des risques liés à la sécurité des infrastructures et à dématérialisation.
  • Connaissance des normes dans le domaine de l’archivage et du chiffrement.
  • Connaissances des problématiques du green IT et du Big Data
  • La maîtrise de l’anglais technique est indispensable (documentation en anglais).
Z

Aptitudes professionnelles

  • Adaptabilité et curiosité technique car les évolutions technologiques sont rapides et doivent être assimilées afin de pouvoir optimiser l’existant.
  • Polyvalence, goût pour la technique et créativité pour identifier les solutions techniques appropriées.
  • Rigueur et esprit critique de manière à faire la part des choses entre la technique et le discours marketing.
  • Capacité à travailler avec des équipes d’experts.
  • Une bonne ouverture relationnelle afin de travailler avec d’autres services de l’entreprise (achats, directions métiers notamment).

Formation Architecte infrastructure

  • Formation de niveau Bac +5 (Master 2) spécialisée en informatique et/ou télécoms, sécurité des systèmes informatiques et des réseaux…
  • Écoles d’ingénieurs (informatique, télécoms, généralistes..). 

Le certificat de qualification professionnelle d’architecte technique (CQP AT) peut être demandé aux personnes travaillant au sein d’entreprises adhérant au SYNTEC.

Salaire annuel de l’Architecte infrastructure

Z

Débutant : entre 28 et 30 K€

Z

Intermédiaire : entre 30 et 45 K€

Z

Confirmé : en moyenne 65 K€

1 500 à 2 000 recrutements prévus

Tendance d’embauche annuelle

Source Apec

Postuler – Vous informer

Les informations essentielles pour gérer votre carière et trouver de nouvelles opportunités.