Gestionnaire de paie

LE METIER

Le gestionnaire paie est chargé du traitement juridique des informations sociales et du traitement de la paie de l’entreprise. Il assure les relations avec le personnel (recrutement, absences, congés, retraite…) et celles avec les partenaires externes ou internes.

Rattaché au responsable du personnel, il exerce généralement dans de grandes structures ou auprès de prestataires de service en paie.

LES MISSIONS

Le gestionnaire paie doit :
-> établir les contrats de travail et les Déclarations Uniques d’Embauche
-> gestion du registre du personnel
-> organisation des visites médicales de la médecine du travail
-> gestion les affiliations et radiations aux caisses de retraite, prévoyance, mutuelle
-> saisir et contrôler les éléments variables de la paie
-> effectuer le suivi des absences (congés payés, RTT, maladie, maternité, accident du travail…)
-> éditer et contrôler les états post paie
-> validation des virements de paie
-> établir des soldes de tout compte, des certificats de travail, des attestations Assedic
-> établir des déclarations de charges sociales
-> analyser et appliquer la convention collective en vigueur
-> transmettre les données nécessaires aux statistiques RH
-> encadrement de la gestion sociale et légale (CE, élections des représentants du personnel…)

LES QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Le gestionnaire paie doit être rigoureux et méthodique. Il doit avoir un bon relationnel, faire preuve de confidentialité et de discrétion, tout en ayant un goût pour les chiffres et une facilité d’expression écrite et orale.

Enfin, le gestionnaire paie doit avoir des connaissances en droit social et en comptabilité anglo-saxonne (dans un environnement international).

LA FORMATION

Différents diplômes et formations mènent au métier de gestionnaire paie :
-> le BAC L, S ou ES
-> le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations option Finance-Comptabilité (BAC+2)
-> le BTS Comptabilité et Gestion des Organisations (BAC+2)
-> les cursus AES

LE SALAIRE ANNUEL

Pour une expérience de moins de 3 ans, le salaire se situe entre 27 000 et 34 000 €.
Pour une expérience de 3 à 5 ans, il est plutôt entre 33 000 et 40 000 €.
Pour une expérience de plus de 10 ans, il peut aller de 38 000 à 42 000 €.

Retour aux actus